Steviel, le blog

Blog de Stevie Lardoux Choré-Graphiste

 

 

Archive for juillet, 2008

Juillet 08

oubliees_juillet.jpg

eaux vives en montagne

des Djeunes et nous

des rires, des marches et pas assez de sommeil

du rien et du boulot

La Montagne ça Me gagne !!!

Sur le rythme des Fatals Picards et Du MAP, non stop !

 

 

azbato.jpg

 

Merci mon Az. d’être à jamais mon Bateau Ivre .

 

……………………………………………………….

 

Je continue ma route

 

ete1.jpg

Jeudi 31 juillet, 2008 in nomadisme, self&me, vous êtes | 14 commentaires »

Vadrouille !

 

 

ete1.jpg

Le photo-graphisme est de LafabegraphiK

Empaqueter

oeil.jpg

Dimanche 6 juillet, 2008 in photographisme, self&me | 8 commentaires »

St Antonin (Noble Val)

stanto.jpg

Descendre, longuement, jusqu’à Saint Antonin.

Huit heures de route, les yeux plein de sommeil, mais l’excitation de retrouver la poésie de ce lieu: Astié.

J’ai dix ans, puis 11, puis … Toujours quand je me rends dans cette maison le ventre noué de savoir que j’y retrouverai une source d’amour.

De celle qui ne se dit pas, de celle qui est là.

Je rejoins mon amie, dans la maison de son père.

Si c’est l’hiver, des briques chaudes, chauffées dans le poêle m’attendent au fond de mon lit pour endormir les rêves de ma première nuit;

si c’est l’été alors il fait encore assez doux pour s’allonger dans l’herbe ou sur une chaise longue à regarder les étoiles et se demander en silence “comment tu vas ?”.

C’est peut être un samedi soir, nos premiers bals de campagne, la maison est à 6 km à pieds.

Dans la nuit les éphémères, en nombre, dansent sur le pont du village, et meurent par milliers de cette flambée.

Il neige des lumières.

Sur le chemin du retour, pour ne pas avoir peur des ombres nocturnes, des bruits imaginaires, l’on parle fort, l’on chante en courant après les lucioles pour aller plus vite.

Arrivées, l’heure autorisée est dépassée depuis longtemps.

Il y a de la lumière dans la cuisine.

C. n’est pas là, il est à l’étage, l’on s’arrange pour faire suffisamment de bruit, qu’il puisse, rassuré, s’endormir.

Les journées à la rivière, les ballades à cheval, les grands airs et les petits riens.

La vaisselle, c’est notre tour.

Les chagrins d’amour et les petits pois à écosser.

La radio toujours nous raconte des histoires.

Courir à travers bois pour garder les moutons et boire des panachés dans les champs.

Un dimanche de vacances. Le soleil est déjà haut. L’orgue a joué. L’une dort encore.

L’autre attend, au bruit de la rivière, d’entendre le sifflotement du cuisinier revenir.

Rêve matinal de poulet au citron, de boulettes grillées …

Sur la table massive en bois, la famille s’est agrandie cette nuit.

Il est venu avec son saxo, elle chante un air connu … accompagnés d’amis.

Je suis la seule qui a le droit de l’appeler C. et de lui dire “tu”.

Je suis aussi d’ici, adoptée.

Les rires éclatent aussi fort que les engueulades.

L’on est pas d’accord, c’est normal puisque l’on s’aime.

L’on joue à rien, à remplir le temps.

“Ecoute Stevie, écoute ma Belle comme c’est beau …”

Vendredi 4 juillet, 2008 in D'Antan, photographisme | 16 commentaires »

Mous

mouss.jpg

le peintre, le sculpteur, l’ami …

Abdellatif Moustad

(cliquer pour voir ses dernières oeuvres, Résonnances).

 

vous vous souvenez les noyaux? COMPOSITE, c’était aussi avec lui

Mercredi 2 juillet, 2008 in blogibulle, vous êtes | 15 commentaires »