Steviel, le blog

Blog de Stevie Lardoux Choré-Graphiste

 

 

Archive for mars, 2009

New Life

polabas

Dimanche 29 mars, 2009 in pola, vous êtes | 20 commentaires »

Casse noisettes

noixpola

Ce week-end c’est “tarte au chocolat, noix et délectation” !

Tournage d’un court-métrage de danse en appartement, “22 plans en un week-end”

ça vaut bien de faire une tarte au chocolat !

Des équilibres#03

floue

Dine noue mes bleuX

Des équilibres#02

genoux

Mercredi 25 mars, 2009 in colère, danse, lutte, nomadisme, self&me | 22 commentaires »

Point Presse

Aujourd’hui j’ai le bonheur d’être dans “les coups de coeur” de Sfr Talents. Je fais partie du Top de la rédaction pour ma série  de photos de “Danse”.

sfr

ça fait du bien de lire de la reconnaissance ! C’est pas Nim et le Belvédère qui vont me contredire, un article pour eux aussi dans la presse Namuroise et c’est là que l’on va avoir le plaisir de présenter ChorégraphiK avec Dine.

belv

Des équilibres#01

baign1

“votre présence ici me montre votre intérêt pour la photographie et c’est afin de la défendre que je vous invite à passer signer cette pétition sur le site de l’UPC ( l’Union des Photographes Créateurs ) :

http://petitions.upc.fr/appel.php

… en aidant les photographes, vous m’aidez un peu moi, car le métier est de plus en plus mis à mal par des pratiques douteuses et qui finissent par nuire à l’ensemble du monde de l’image.

J’utilise régulièrement la comparaison avec le monde de la restauration : il vous semble normal, en allant au restaurant, qu’à la fin du repas on vous présente l’addition… (de même qu’en allant chez votre garagiste, médecin, opticien, supermarché, fnac … )
Ce réflexe n’existe pas en photographie, tout le monde pense que tout doit être gratuit, car tonton dudule a acheté un appareil numérique ou que cousin machin fait des super photos …
Une grande confusion est née de l’essor du numérique et de nombreux amateurs passionnés ( qui ont toute leur légitimité dans l’exercice de leur passion ) commencent à venir proposer des services gratuitement à des milieux pros, créant une ambigüité malsaine ( un peu comme si je rentrais dans un resto et que je criai à la volée ” je sais super bien cuisiner, qui vient manger chez moi grathos ?” ).

La crise touche tout le monde et tout le monde a envie de s’en sortir, nous les photographes, cherchons juste à avoir une juste reconnaissance de notre travail dans un monde où l’image est omniprésente et où “nous” mettre en grève ne serait ni visible, ni efficace …

Merci à vous, et j’espère ne pas avoir sombré dans le didactisme mais permis d’apporter un peu de lumière sur mon activité qui est certes ma passion, mais qui est aussi sensée me permettre de manger, ce qui, aujourd’hui, n’est pas le cas.”

Samten Norbù

Je vous invite à découvrir son travail sur mon site http://www.samten.fr
De nombreuses mises à jour on été faites depuis la mise en ligne de la nouvelle interface …

Mardi 24 mars, 2009 in photographisme, self&me | 25 commentaires »

L’Imprudence#06+Ema#03

ema3

On m’a vu dans le Vercors
Sauter à l’élastique
Voleur d’amphores
Au fond des criques
J’ai fait la cour a des murènes
J’ai fais l’amour
J’ai fait le mort
T’etais pas née

La nuit je mens
Je prends des trains
a travers la plaine
La nuit je mens
Je m’en lave les mains.

J’ai dans les bottes
des montagnes de questions
Ou subsiste encore ton écho
Ou subsiste encore ton écho.
J’ai fait la saison
dans cette boite crânienne
Tes pensées, je les faisais miennes
T’accaparer, seulement t’accaparer
d’estrade en estrade
J’ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose
Un jour au cirque
Un autre a chercher a te plaire
dresseur de loulous
Dynamiteur d’aqueducs

La nuit je mens
Je prends des trains a travers la plaine
La nuit je mens Je m’en lave les mains.
J’ai dans les bottes des montagnes de questions
Ou subsiste encore ton écho
Ou subsiste encore ton écho.

la nuit je mens…

La nuit Je mens - Alain Bashung

(merci Chouf de l’avoir vu !)

L’Imprudence#04#05

L’Imprudence 04 : chez Dine qui lit dans mon coeur

bashvoya

les grands voyageurs
laissent dans le coeur des ardoises
les grands voyageurs

les grands voyageurs
se posent sur le ventre
d’une âme soeur
ne respectent pas les consignes
ne font pas de cadeau
sinon des solitaires
à des égéries en souffrance

à quatre pattes
intacts

Les grands voyageurs - Alain Bashung

L’Imprudence#03

polaground1

Mon ange, je t’ai haïe
Je t’ai laissé aimer
D’autres que moi
Un peu plus loin qu’ici

Des tristesses surannées
Des malheurs qu’on oublie
Des ongles un peu noircis
Des ongles un peu noircis

Mon ange, je t’ai haïe
Mon ange, je t’ai haïe

Tant de nuits - Alain Bashung

Mercredi 18 mars, 2009 in artistes, photographisme, pola, self&me | 26 commentaires »

L’Imprudence+Ema#02

ema1

“On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin”

Madame Rêve -  Alain Bashung